الأحد، 25 حزيران/يونيو 2017

Exactions et enlèvements de civils commis par La Plateforme dans la Région de Kidal

COORDINATION DES MOUVEMENTS DE L’AZAWAD

Kidal, le 19 Septembre 2016


Des représentants de la CMA au sein de la Commission Technique de Sécurité.


OBJET : A/S : Exactions et enlèvements de civils commis par La Plateforme dans la Région de Kidal courant la période du 06 au 19 septembre 2016.

DESTINATAIRES : - Le Président de la Commission Technique de Sécurité.
-Le Comité de Suivi de l’Accord.
-Le Sous Comité Défense et Sécurité.
-La Division Droits de l’Homme de la MINUSMA
-.La Section des Investigations DH MINUSMA,
-La CMA,
-Bureau MNUSMA Kidal,
-La Force Barkhane

Depuis le début du mois de septembre les actes de violence commis par des miliciens de la Plateforme contre les populations prennent de plus en plus de l’ampleur dans la Région de Kidal.

Une colonne de miliciens de la Plateforme conduite par Ahmedou Ag Isriw a contraint aux déplacements toutes les populations qui ne sont pas d’obédience Plateforme, notamment dans les zones de: Tassikt, Amassin, Infalefalé, Kayonne, Intebzaz et dans plusieurs Oueds au sud de Kidal.

-Dans la nuit du 08 au 09 septembre 2016, incursion dans le campement de Monsieur Eghlass Ag AFONI, ancien Gouverneur de Kidal à Kayonne au Sud /Est de Kidal, des civils ont été molestés et leurs biens extorqués.

- le 09 septembre 2016 à Amassin les miliciens ont frappé beaucoup des personnes à coup de crosse et de bâtons, dont l'infirmier Itan Ag Kani, son téléphone Thuraya lui a été extorqué et sa moto brûlée par Wadossane Ag ISSAMAGHANE. Par peur de représailles, il a été contraint de quitter son poste pour Kidal et laisser la population sans aucun agent de santé. Aussi, quatre (04) autres motos appartenant à des commerçants ont été brulées toujours à Amassine.

- Les personnes motorisées sont quasiment interdites dans les zones où évolue la milice de la Plateforme. Les jeunes sont contraints de quitter les campements quand ils ne sont pas tués ou enlevés.
-Pillage de commerce à Intibzaz à deux reprises dans la période du 09 au 11 septembre 2016.
- Le 12 septembre 2016 après avoir troublé la prière de Tabaski à Kayonne, les miliciens de la Plateforme ont tabassé des nomades trouvé sur la mare et chassé leurs animaux qu'ils y abreuvaient. C’est ainsi que les sieurs Rhissa Ag BABA, Baye Ag ABASSIL, Sika Ag ABASSIL et Fanou Ag MOHAMED Ag AGALY ont été enlevés dans leurs campements et exécutés le même jour de la fête de Tabaski par une colonne de la plateforme conduite par Ahmedou Ag Isriw.

- Le 16 septembre 2016, trois (03) colonnes de la Plateforme conduites respectivement par Ahmedou Ag Asriw, Issouf ag BOUGARA, Assaleck dit Labrayda, Alhader Ag Mohamed et Ahmed Ag Acheick dit Intakardé ont attaqué un poste de la CMA à Intachdayte localité située à 80 km au nord /Ouest de Kidal. Ensuite elles ont commis des exécutions sommaires et mutilations physiques dans les campements à Intachdayt et alentours dont été victimes les nommés :
- Mohamed Ag BOUSSANSI, Akily Ag BISSADA, Assoultane Ag IMIK, Rhissa Ag OUSMANE, Hama Ag GHABDI et Mossa Ag HAMADINE.
- Coups et Blessures Volontaires et mutilations exercées sur les populations civiles des campements environnants à Intachdayte.
- La destruction des biens de la population, des commerces, des cantines de femmes comprenant des bijoux et objets de parures, un (01) camion , cinq (05) véhicules dont un (01) détruit, Sept (07) motos et un (01) groupe électrogène,

- Le 18 septembre 2016 à Ikadawatane localité située à 60 km à l’Ouest de Tessalit
- Coups et Blessures volontaires administrés à des femmes dont Bassa walet Albakaye,
-Bilan Matériel : Un (01) véhicule brulé et un (01) enlevé ; 
Le 19 septembre 2016 à Inhalil
-Bilan humains : Coups et Blessures et tortures sur plusieurs personnes qui ont été relâchées par la suite à Inhalil et Inafarak,
-Dégâts matériels : destruction par le feu de commerce dans deux (02) garages appartenant à Imoghily Al Idrissi et Oubeïdi Elghanami,
-Pillage de plusieurs boutiques et domiciles.

Le 19 septembre 2016 à Aborgheche 
-Bilan humain : Enlèvement de Indewa Ag EFAJERE relâché ensuite à Inafarak.
-bilan matériel : Un (01) véhicule enlevé,
Le 19 septembre 2016 à Agharghar (Oued sise à 45 km au sud de Tessalit) :
-Bilan humain : Deux (02) personnes enlevées, il s’agit de :
Agaly Ag Acheick et Ibrahim Ag Mahmoud, 
-Bilan matériel : Une (01) moto détruite par le feu.
A cela il faut ajouter l’embargo humanitaire imposé par la Plateforme sur Kidal notamment à partir d’Anefis et Takalot.

Ces agissements vandales ne respectent pas les engagements d'apaisement pris par la Plateforme et la CMA devant la médiation internationale courant septembre 2016 à Bamako. Cela est aussi contraire au sens de l'humanisme dont a toujours fait preuve la CMA comme l’illustre la libération il y a quelques jours de prisonniers de la Plateforme (GATIA).

Ces actes barbares, terroristes, d'extrêmes violences, dégradant et inhumain, de disparition et exécution extrajudiciaire sont inacceptables même au moyen âge et méritent une attention particulière des êtres épris de justice et une répression exemplaire. Il faut mettre fin immédiatement à ce comportement vindicatif et racial.

Une fois de plus la CMA déplore que la communauté internationale, telle que la MINUSMA soit restée passive et indifférente face à toutes ces violations. Où est la mission de protection des populations civiles et leurs biens assignée à la MINUSMA pourtant régulièrement informée ?

Pourquoi n’a-t-on jamais mobilisé l’EMOV et le Bureau DH de Kidal, pourtant régulièrement informés mais qui n’ont procédé à aucune vérification ?
POUR LA CMA


COLONEL LECHE AG DIDI

أعجبنيعرض مزيد من التفاعلات
تعليق